Cochabamba
Intro
À ne pas rater
Plats
Fêtes
Population
Artisanat/Art/Musique
Histoire
Climat/géo
Personnage important
Pour rester informé, saisir votre mail :

     
 
 
Suivre Caserita.com sur Twitter
 
   
Caserita.com sur Facebook
   
Cochabamba: vallée, tropiques et gastronomie
     
 

Le département de Cochabamba, situé au milieu du pays, est synonyme d'une multiplicité de paysages où confluent les Andes et les basses terres amazoniennes. La région offre à la fois crêtes montagneuses, vallées tropicales humides et une zone tempérée.
Avec un climat printanier et des terres privilégiées, les belles vallées cochabambiniennes, surnommées à juste titre "vallées du printemps éternel", ont une importance ancestrale en tant que centre de production agricole.

La ville de Cochabamba, du quechua Khocha pampa (plaine marécageuse), est surtout connue comme étant la ville de la nourriture. On dit qu'un Cochabambino mange 6 fois par jour. De nombreux plats traditionnels sont originaires de cette région et on y mange beaucoup pour pas cher. Autre met célèbre de Cochabamba est sa Chicha, boisson à base de maïs plus ou moins alcoolisée qui arrose généreusement les fêtes de village.

Une fois à Cochabamba ne ratez pas les nombreux marchés où vous trouverez de tout pour pas cher; chicha, nourriture, artisanat, électroménagers, vêtements, coca, animaux, etc.

Cochabamba est une ville universitaire considérée comme la troisième ville de Bolivie. Située au centre du pays dans des vallées fertiles c'est un gros centre économique. Cependant son gros point faible est son manque d'eau, causant de nombreux conflits dont la fameuse guerre de l'eau en 2001.

Ses habitants sont quechua, aymaras et métisses. Ils gardent beaucoup de leurs traditions qu'ils sont fiers d'exhiber, costumes, plats, musique, danses, etc.

La ville Inca de Incallajta ou les villages coloniaux comme Tarata, Mizque, Aiquile et Totora sont des exemples de sa riche histoire. Avec une nature exhubérante et une grande biodiversité, les tropiques de Cochabamba hébergent les parques nationaux de Isiboro Sécure et Carrasco. Les localités comme Villa Tunari ou Puerto Villaroel sont idéaux pour l'observation de la nature, le tourisme d'aventure et le contact avec les peuples indigènes. Vous pourrez également profiter de sources naturelles d'eau chaude pour vous relaxer ainsi que de nombreux lacs pour vous baigner. 

 
   
   
 

Commentaires - Laisser un commentaire

 
     
 
04 Juillet 2012 - Dany - (France)
      Merci Beaucoup pour cet article intéressant.
Je ne connaissait pas la signification de Cochabamba, mais maintenant c'est fait !
a chacun de mes passages à cocha, j'apprécie cette ville et sa diversité. j'y ai des amis bien chers, et loin d'eux je ne souhaite qu'une chose : y retourner pour les revoir.
La vallée vers Tarata, Mizque est incontournable.
Merci encore à la Caserita pour cette belle page culturelle.
 
 
     
     
Découvrez notre boutique d'artisanat bolivien www.caserita.com
 
Participez à la rédaction, partagez vos expériences, photos, infos de Bolivie. Contactez nous
Sac Rond
 
44.00
 
   
Poncho Imilla en Laine d'Alpaga
 
39.00
 
   
     
Caserita.infoContact
© Caserita Handicraft SRL