La Paz
Intro
À ne pas rater
Plats
Fêtes
Population
Artisanat/Art/Musique
Histoire
Climat/géo
Personnage important
Pour rester informé, saisir votre mail :

     
 
 
Suivre Caserita.com sur Twitter
 
   
Caserita.com sur Facebook
   
Fondation de la Paz
     
 

En 1548, après avoir pacifié le Pérou suite aux rébellions des conquistadores indépendantistes, La Gasca, vice-roi de l'époque, envoya un de ses plus grand capitaine royaliste, Alonso de Mendoza, fonder une ville nouvelle en mémoire de la fin des guerres civiles de la vice-royauté.

Ainsi le 20 octobre 1548 se réunirent dans l'église de Laja sur l'altiplano, Alonzo de Mendoza et un groupe de conquistadores fidèles à la couronne; ils rédigèrent l'Acte de fondation, avec Alonso de Mendoza comme shérif de la ville, et nommant également les maires et les régisseurs.

Trois jours après on changeât la situation de la ville, en lui donnant le titre de Notre Dame de la Paix (La Paz), dans la vallée toute proche de Chuquiabo, aux bords de l'altiplano. Chuquiabo signifie en aymara "champs de pommes de terres ou d'or". Les raisons apparentes de ce déplacement serait les conditions climatiques; de fait à plus de 4000 mètres d'altitude le temps est rude et descendre la ville de quelques centaines de mètres fait une grosse différence.

La Paz fut la troisième ville de l'actuelle Bolivie, après Sucre (Chuquisaca, 1538) et Potosi (1545). Le premier curé fut Juan Rodriguez et San Pedro fut consacrée église paroissiale. On traçât ensuite ses limites et distributions. L'empereur d'Espagne Charles Quint, donna à la Paz en 1555 son premier écusson.

Petit à petit La Paz, située sur la route commerciale entre Potosi et Cuzco, se développa économiquement. Elle se trouvait à un endroit clé; un lieu de passage obligatoire pour les postes ainsi qu'un lieu d'approvisionnement et centre d'affluence des produits d'exploitation minière et agricole des régions environnantes. 

Vers 1586 elle comptait 200 espagnols et on y avait fondé un hôpital, une mairie, les couvents de San Francisco, de San Augustin, de la Merci et le collège des jésuites. 

Le Saviez-vous?

Parmi les candidats à la mairie de La Paz se trouve l'auteur de Don Quichote de la Mancha, Don Miguel de Cervantes de Saaverda, mais sa demande fut refusée en 1590.


Avec à sa tête
Pedro Domingo Murillo et d'autres martyres locaux, La Paz se révolte le 16 juillet 1809 contre l'empire d'Espagne et instaure le premier gouvernement libre hispano-américain: le conseil protecteur des droits de l'homme, le 22 juillet 1809.

Le département de La Paz fut créé par un décret suprême le 23 janvier 1826.

Après la guerre fédérale de 1898-1899, La Paz reçoit le gouvernement (pouvoirs Exécutifs et Législatifs), et fait dès lors partie du réseau politique de l'administration nationale. Cette situation resta établie le 25 octobre 1899, date à laquelle José de Manuel Pando assuma la présidence de la République.

La Paz est aujourd'hui la Capitale administrative de Bolivie.

___________________________________________________________________________

Source: José de Mesa, Teresa Gisbert: HISTORIA DE BOLIVIA; 4ème édition, Editorial Gisbert, La Paz, 2001

Wikipedia

 
   
   
 

Commentaires - Laisser un commentaire

 
     
 

Pour laisser un commentaire sur cet article,
cliquez ici
 
 
     
     
Découvrez notre boutique d'artisanat bolivien www.caserita.com
 
Participez à la rédaction, partagez vos expériences, photos, infos de Bolivie. Contactez nous
     
Caserita.infoContact
© Caserita Handicraft SRL