Informations Bolivie Amérique du sud : carte, reportages, info

Artisans
Intro
Laine d'Alpaga
Tissus
Cuir
Céramique
Jouets
Instruments de musique
Couture
Bijoux
Bois
Pour rester informé, saisir votre mail :

     
 
 
Suivre Caserita.com sur Twitter
 
   
Caserita.com sur Facebook
   
L'atelier Illa Magic: visionnaire et expert en laine d'alpaga
     
 

Domaine : Tricot d’alpaga

Technique : Machine à tricoter à la main

Lieu: Ville de El Alto, banlieue de La Paz, Bolivie.

Création : 2008

Type d’entreprise : Unipersonnelle : Rebeca et son époux. Ils embauchent plus de 20 personnes en saison haute. 5 personnes travaillent à l’année en tant qu’indépendants.

Comment travaillent-ils ? Rebeca est en charge du contrôle qualité et tricote également. Son époux est en charge du design et de la création des fiches techniques.

Leurs produits sur Caserita.com : écharpes, gants, bonnets…

Le(s) plus ! 

- Grande expertise dans la laine d’alpaga : « Rebeca est tombée dans la laine d’alpaga quand elle était petit ».

- Grande expérience dans la création et la réalisation de vêtements destinés a l’exportation.

- Son implication en responsabilité sociale.

L'origine de Illa Magic :

Rebeca nous a reçu chez elle à El Alto, où elle possède son atelier, accompagnée de sa petite fille. Immédiatement, elle commença à raconter son histoire et sa passion pour la laine d’alpaca.

Pour Rebeca, tout remonte à son enfance : elle grandit dans un village de l’Altiplano appelé Sajama situé à plus de 4500 mètres d’altitude à la frontière avec le Chili. Dès son plus jeune âge, Rebeca apprit l’art du tricot et de la laine d’alpaga : ses parents, éleveurs de lamas et d’alpagas, fournissaient en laine l’une des plus grandes coopératives de fabrication de laine industrielle de Bolivie COPROCA. Rebeca, ainsi que ses 7 frères et sœurs, filaient à la main la laine provenant des alpagas et des lamas de ses parents pour la vendre aux chiliens voisins pour qui la laine bolivienne revenait moins chère que la laine chilienne. À cette altitude, 4500 mètres, il n’y a pas grand-chose qui se cultive. Ses parents n’avaient pour seul revenu que leur troupeau de lamas et d’alpagas.

Peu à peu, Rebeca développa ses capacités à tricoter et apprit à tricoter la laine avec une machine. Au début, elle travaillait comme employé pour différentes entreprises et ateliers jusqu’à la rencontre avec son mari il y a environ 6 ans. Il travaillait lui aussi dans le secteur du textile depuis 26 ans. Il commença à ses 15 ans afin d’aider sa famille. À partir de là, il se forma aux différentes techniques de tricot et de couture et surtout, il entra dans l’univers de la création grâce à une styliste allemande qui lui apprit à faire des fiches techniques adaptées aux tailles européennes et à créer des modèles adaptés à ce même marché. De plus, il eut l’occasion de travailler en collaboration avec l’entreprise autrichienne de commerce équitable EZA, avec laquelle il apprit les concepts du commerce équitable.

Illa Magic :

Fort des connaissances de chacun (Rebeca et son expertise de la laine d’alpaga, des fournisseurs et du tricot / son mari et sa connaissance du marché occidental et ses compétences dans la création de vêtements et accessoires.), ils eurent le courage d’ouvrir leur propre entreprise “Illa Magic”. Illa en langue Aymara signifie amulette. Leur amulette est une bobine de fil miniature qui est envoyé avec chaque commande (voir photo). C’est devenu le symbole de leur entreprise.

Ils ouvrirent une boutique dans la rue “La Sagarnaga”, rue la plus touristique de La Paz qui est le meilleur moyen de se faire connaître. Grâce à cela, ils purent rencontrer leurs clients européens avec lesquels ils purent pénétrer le marché international.

La force de ce couple est leur envie d’apprendre et leur flexibilité : avec eux rien n’est impossible : il suffit au client de leur présenter un produit, une idée qu’ils aimeraient développer pour qu’ils commencent à la développer et à créer les fiches techniques adaptées aux produits souhaités avec beaucoup de professionnalisme.

Implication pour un travail juste dans la logique du commerce équitable :

Chez Illa Magic, les couturiers sont payés à un prix juste en toute transparence, ce qui est plutôt rare dans le secteur du textile en Bolivie où les ouvriers sont le plus souvent exploités.

Rebeca, avant de créer sa propre entreprise, a travaillé des années comme employée dans une grande entreprise et elle sait l’importance de travailler dans de bonnes conditions en ayant des droits comme employé.  Elle permet à ses employés de venir au travail avec leurs enfants où une baby-sitter est mise à la disposition des ouvrières leur évitant ainsi des difficultés de gardes d’enfant. Cela permet à des mères de famille de pouvoir travailler et d’amener à la maison en salaire supplémentaire.

La précision de Rebeca, les créations d’Omar, et les matériaux de qualité sont la clef du succès de cette petite entreprise familiale. C’est pour cela que Caserita.com est heureux d’avoir découvert Rebeca et Illa Magic : ce sont des gens passionnés, impliqués dans leur travail et ayant une grande responsabilité sociale.

 
   
 

Articles liés

 
     
 
Coralia Textiles _ Vetements et accessoires en laine d'alpaga
Domaine : Tricot d’alpaga Technique : Métier à tricoter à la main Lieu : Quartier de Sopocachi au centre de La...
 
Géographie
La Bolivie est un pays de grands contrastes géographiques. Elle réuni une grande diversité d'écosystèmes andin, de...
 
   
 

Commentaires - Laisser un commentaire

 
     
 

Pour laisser un commentaire sur cet article,
cliquez ici
 
 
     
     
Découvrez notre boutique d'artisanat bolivien www.caserita.com
 
Participez à la rédaction, partagez vos expériences, photos, infos de Bolivie. Contactez nous
     
Caserita.infoContact
© Caserita Handicraft SRL