Oruro
Intro
À ne pas rater
Plats
Fêtes
Population
Artisanat/Art/Musique
Histoire
Climat/géo
Personnage important
Pour rester informé, saisir votre mail :

     
 
 
Suivre Caserita.com sur Twitter
 
   
Caserita.com sur Facebook
   
Oruro entre le carnaval et l'altiplano
     
 

Contrairement à ce que l'on pourrait penser le département d'Oruro recèle de nombreux attraits touristiques. Souvent réduit à son carnaval, qui certes est un des plus grands carnavals d'Amérique du Sud après celui de Rio de Janero, Oruro cache dans sa campagne de multiples contrées inconnues qui pourtant valent le détour.

Situé sur l'Altiplano, ce département a comme emblème principale le quirquincho, ou tatou. Ce petit animal, sorte de marsupial à carapace, a longtemps été pourchassé pour construire les charangos (instrument de musique Bolivien par excellence).

La faune et la flore d'Oruro sont donc celles de l'altiplano: émeus, tatous, pumas, lamas,  condors, alpagas, vigognes, flamants roses, etc.

La réserve du Sajama, avec le plus haut sommet de Bolivie, le Sajama lui même et d'autres volcans enneigés vous proposera ce microcosme hors du commun.

En plus de vous proposer plusieurs ascensions à plus de 6000 m., le parque du Sajama vous permettra également de vous détendre dans ses sources thermales. 

Sur la route du Sajama arrêtez-vous à Curahara de Carangas. Ce petit village, en plus d'être un village typique de l'Altiplano, comprend une église de l'époque coloniale des plus belles, couverte de fresques bibliques réaménagées à la sauce andine...ça vaut le coup d'oeil!Le lieu est également connu des grimpeurs car son site d'escalade, en plus des voies équipées, est le paradis des "bloqueurs". 

Au sud du département le Salar de Coipasa, s'est malheureusement fait voler la vedette par le Salar d'Uyuni et les lacs Urus par le lac Titicaca. 

La ville d'Oruro quant à elle, tranquille en dehors du Carnaval, se rempli de milliers de personnes de tous horizons une fois le carnaval venu. Si vous êtes en Bolivie à ce moment (février) vous ne raterez pas les défilés de danses traditionnelles aux costumes multicolores...et les batailles d'eau!

En dehors du carnaval Oruro est le point de départ -ou d'arrivée- des trains. Vous pourrez aussi aller visiter le Socavón, église principale d'où l'on peut descendre dans un ancien boyau de mine...car ne l'oublions pas Oruro est une ville minière avant tout. 

 
   
 

Articles liés

 
     
 
 Le carnaval d'Oruro
Un étalage spectaculaire de couleurs, de danses et de musiques C’est à Oruro, capitale du folklore bolivien − ainsi que...
 
 
   
 

Commentaires - Laisser un commentaire

 
     
 

Pour laisser un commentaire sur cet article,
cliquez ici
 
 
     
     
Découvrez notre boutique d'artisanat bolivien www.caserita.com
 
Participez à la rédaction, partagez vos expériences, photos, infos de Bolivie. Contactez nous
Ensemble
 
57.50
 
   
Poncho
 
39.00
 
   
Plaid Bicolore à Carreaux - Laine d'Alpaga
 
84.00
 
   
     
Caserita.infoContact
© Caserita Handicraft SRL