Oruro
Intro
À ne pas rater
Plats
Fêtes
Population
Artisanat/Art/Musique
Histoire
Climat/géo
Personnage important
Pour rester informé, saisir votre mail :

     
 
 
Suivre Caserita.com sur Twitter
 
   
Caserita.com sur Facebook
   
Parc National du Sajama
     
 

Ce parc National se situe dans le département d'Oruro (province de Sajama), à la frontière avec le Chili (Parc national de Lauca), 
et avec  le département de la Paz également. Il se situe sur l'altiplano et présente les caractéristiques de cet étage écologique: marécages, plaines, lac d'altitude, et une flore et une flore spécifique également.

Faisant partie de la Cordillère Occidentale Volcanique, il se caractérise aussi par ses imposants volcans comme le Sajama, le Parinacota et le Pomérapi.
Le Sajama est le plus haut sommet de Bolivie, avec 6542 mètres d'altitude.

Le parc se trouve dans l'éco-région de la Puna, situé entre 4200 et 6542 mètres d'altitude.

Généralités

Superficie: 100 230 hectares. (1 002 km²)

Altitude: elle oscille entre 4 200 et 6 542 mètres.

Année de création: 1939, c'est la première aire protégée de Bolivie.

Climat: Le climat de la région est semi-aride et froid. Les températures moyennes annuelles sont de plus ou moins 10°C, mais les températures nocturnes sont inférieures à 0°C.
Les précipitations moyennes annuelles sont de 300 mm, janvier étant le mois le plus humide. La zone reçoit une haute irradiation solaire durant la journée.
Température: en janvier la température moyenne est de 7,5°C et en juin de -14,1°C. L'amplitude thermique quotidienne est plus importante que l'amplitude annuelle parce que le Sajama se trouve à une basse latitude, pas trop éloignée de l'équateur, mais à une haute altitude.

Flore

L'aire se caractérise par ses bois de Queñua (Polylepis tarapacana) qui poussent à plus de 5200 mètres d'altitude, constituant la production de bois de chauffage la plus haute du monde. Toute une flore spécifique aux marécages est également présente avec en tête de liste la yareta (Azorella compacta)

Faune

La faune andine est abondante: vigogne, quirquinchu (tatou), chat andin ou titi, pumas, etc. Les oiseaux comme le Suri ou nandou (espèce d'autruche), le condor, la chocka, des canards, flamants roses, et une grande variété de petits oiseaux sont également présents parmi les 71 espèces d'oiseaux répertoriées.

Il y a également des poissons endémiques vivant dans les marécages et quelques lézards et amphibiens. 

Cette région est particulièrement tournée vers la protection de la vigogne et de l'Alpaga. Il y a également beaucoup de lamas, élevés par les habitants de la zone.

Population

La population de la zone est de culture aymara et c'est d’ailleurs un des lieux où s'est le mieux préservé leur organisation sociale traditionnelle, leur coutumes, et croyances.
On estime que plus de 300 familles vivent dans et autour du parc. Presque la totalité de la population est dédiée à l'élevage de camélidés et particulièrement d'alpaga et au tissage d'étoffes (aguayo).

À visiter

Ce parc présente des paysages exceptionnels dus à l'imposant volcan du Sajama, des lagunes d'altitude, des eaux thermales et des chemins de randonnée et de haute montagne.
Les bois de Queñua pour leur caractère unique à ces altitudes ont un grand intérêt scientifique.

Il y a également des sites archéologiques et historiques de grande valeur comme les chulpares ou nécropoles, pictographies et ruines précolombiennes. Il y a assi des vieille églises coloniales très jolies. 

Il n'y a pas de circuit touristique en tant que tel mais voici quelques attractions:

- Geysers volcaniques

- Eau thermales de Kasilla (30 Bs.) mais si vous suivez la rivière plus loin l'eau est plus chaude, plus claire et c'est gratuit.. En tout il y a 120 bassins.

- Villages: Sajama, Potoco (observation de vigognes), Huajlilla (ruines), Tomarapi (peintures rupestres), Changamoko (infrastructures minières coloniales), Lagunes.

- Ascension du Sajama, du Parinacota, ou du Pomerape, tous à plus de 6000 mètres d'altitude..

- Sur la route Patacamaya - Sajama (à 30 minutes de Sajama) sur la gauche il y a un petit village qui s'apelle Curahuara de Carangas. Ce village, en plus d'être un typique village de l'altiplano, a une église coloniale (des augustins) que l'on appelle la chapelle sixtine de l'altiplano, car elle est recouverte de fresques bibliques adaptées à la culture locale et date du 17 ème siècle. Des visites guidées sont possibles sur place pour 15 Bs./personne.
A Curhuara vous pourrez également faire de l'escalade car des voies sont équipées. Il y a dans toute la zone un capacité énorme de bloc. 

Services

Les services touristiques ne sont pas très développés, mais vous pourrez trouver à vous loger sommairement dans le village de Sajama avec de petites pensions pour manger (si vous avez de la chance..). Le campement du parc national se trouve également à Sajama. 

Dans le Parc même de Sajama vous ne trouverez de combustible qu'en petite quantité, mais si vous continuez la route jusqu'à la frontière chilienne il y a une pompe à essence. 

A Sajama vous pourrez louer des mules pour transporter votre équipement, ainsi que des porteurs et des guides locaux de haute montagne.

Activités

Andinisme, haute montagne, escalade, balades, baignade, photographie, observation de la faune et la flore, archéologie, anthropologie, vulcanologie, etc.

Pratique

Accès

La Sajama est assez facile d'accès, surtout si vous avez une voiture. Il y a une nouvelle route asphaltée qui va vers le Chili. Elle part de Patacamaya (entre Oruro et la Paz). Si vous êtes en Bus prenez un bus pour le Chili (Arica) et demandez qu'on vous laisse à la piste pour Sajama. De là vous devrez marcher une ou deux heures avant d'atteindre le village.

Voici d'autres routes possibles:

1. La Paz - Patacamaya- Lagunas - Sajama.

2. Oruro - Toledo - Jankocala - Turco - Cosapa -Sajama.

3. La Paz - Corocoro - Calacoto - Charaña - Sepulturas - Sajama. 

Vous devrez payer un droit d'entrée à l'entrée du parc et vous pourrez également demander à cet endroit de l'eau si vous avez des récipients (il n'y a pas d'eau dans le parc) et des renseignements, en espagnol bien sur.

Prendre avec vous:

- crème solaire

- vêtements chaud

- Bidon d'eau, essence, outils.

- Si vous voulez grimper: tout le matériel nécessaire...of course.

Renseignements:

La galerie de photos du SERNAP

Oficina, calles Potosí y Caro, Oficinas de la Secretaría Departamental de Medio Ambiente, Oruro.

DNCB, Edif. El Cóndor, Calle Batallón Colorados, p. 13, La Paz. Tel. 316077- 316230 Fax 316230

Retour à la liste

 
   
 

Articles liés

 
     
 
 Sajama
Le réserve naturelle du Sajama est sans doute une des plus belles et des plus impressionnantes de Bolivie. En tous cas c'est la plus...
 
 Curahuara de Carangas
Situé sur la route qui part de Patacamaya vers le Chili, ce petit village, typique de l'altiplano est connu pour sa jolie église...
Températures moyennes et précipitations (Oruro)
Voici les températures moyennes et les jours de pluies d'Oruro, capitale du département du même nom.
Le département...

 
 
   
 

Commentaires - Laisser un commentaire

 
     
 

Pour laisser un commentaire sur cet article,
cliquez ici
 
 
     
     
Découvrez notre boutique d'artisanat bolivien www.caserita.com
 
Participez à la rédaction, partagez vos expériences, photos, infos de Bolivie. Contactez nous
Poncho artisanal - Laine de lama
 
A partir de 229.00
 
   
     
Caserita.infoContact
© Caserita Handicraft SRL