Samaipata, forteresse pré Inca

Sites archéologiques
Tiahuanaku
Samaipata
Pour rester informé, saisir votre mail :

     
 
 
Suivre Caserita.com sur Twitter
 
   
Caserita.com sur Facebook
   
Samaipata
     
 

Samaipata est un village de la municipalité de Florida, à 2h30 au sud-est de la ville de Santa Cruz de la Sierra. 

C'est à partir de là que l'on peut entrer dans le Parc National d'Amboró, une des plus grande réserves écologique avec une faune et une flore unique au monde et où se trouve le Fort de Samaipata.

De samaipata on peut entrer dans le parc par plusieurs entrées: La Yunga, Abra de Toros, Las Lauras, Communauté Volcans (dans la communauté de Bermejo). La zone protégée du parc couvre 637.600 hectares, et va de 300 mètres jusqu'à 3.200 mètres au dessus du niveau de la mer.

Samaipata signifie "lieu de repos entre les montagnes" en Quechua, sans doute parce que non loin du village, il existe un important site archéologique, connu sous le nom de Centre Cérémoniel et administratif de Samaipata, ou plus populairement Le fort de Samaipata.

Ce nom lui vient du fait qu'il se situe au sommet d'une montagne et, qu'en plus de faire office de fort, il s'agissait également d'un centre cérémoniel, où les hommes et les dieux entraient en communication. On pense que c'est un lieu privilégié d'observation astronomique et de prédiction des cycles agricoles.   

Il s'agit du sommet d'une montagne sculpté de deux grandes rainures, avec des sièges, des étagères et motifs zoomorphiques avec lesquelles les anciennes populations d'origine de l’Amazonie, les Chanés, basaient les cycles agricoles. 

Le Saviez-vous?

Ce lieu mystique a généré multiples légendes d'apparitions de fantômes et de disparitions de gens, ainsi que de nombreuses visions et phénomènes OVNI. On raconte aussi qu'on peut entendre le bruit d'une troupe à cheval qui va jusqu'au fort et disparaît comme elle est apparue.

L'écrivain Erich Von Däniken, visita le lieu dans les années 70 et le décrivit comme un lieu de décollage de navettes spatiales.

Cette énorme roche sculptée (250x60 mètres) est le plus grand pétroglyphe terrestre, située à 1950 mètres d'altitude. Elle présente des niches avec des dessins zoomorphiques comme des serpents, pumas, jaguars, et des dessins géométriques.
L'autre partie du fort présente la partie administrative et résidentielle, située au sud de la grande pierre taillée, et couvre plusieurs hectares. 

Le fort, créé par des populations de l’Amazonie, fut occupé par les Incas alors que leur empire avaient la plus grande extension, jusqu'à peu de temps avant la conquête espagnole. Selon les experts il s'agit de la frontière est de l'empire Inca
Sur le chemin de montée une formation naturelle dans la roche de la montagne permet d'apprécier le visage d'un Inca.

En 1998, l'UNESCO a reconnu le fort de Samaipata comme faisant partie du Patrimoine culturel de l'humanité.

 
   
 

Articles liés

 
     
 
 Samaipata, forteresse pré-inca
Découvrez le fort de Samaipata en photos.
Il s'agit d'un fort pré-inca, qui fut occupé par les Incas avant d'être...

 
 
   
 

Commentaires - Laisser un commentaire

 
     
 

Pour laisser un commentaire sur cet article,
cliquez ici
 
 
     
     
Découvrez notre boutique d'artisanat bolivien www.caserita.com
 
Participez à la rédaction, partagez vos expériences, photos, infos de Bolivie. Contactez nous
     
Caserita.infoContact
© Caserita Handicraft SRL