Histoire
Intro
Époque précolombienne (... - 1532)
La période coloniale (1532-1825)
La République (1825 - 1952)
Époque contemporaine (1952-2008)
Personnages importants
Légendes
Pour rester informé, saisir votre mail :

     
 
 
Suivre Caserita.com sur Twitter
 
   
Caserita.com sur Facebook
   
Simon Bolivar: le libérateur
     
 

Simón BolívarSimón José Antonio de la Santísima Trinidad Bolívar y Palacios de Aguirre, mieux connu sous le nom de Simon Bolivar, ou simplement le libérateur est un homme politique et général de l'époque pré-républicaine bolivienne.

Fondateur de la Grande Colombie dont il fut également le Président, il participa également à l'indépendance de la Bolivie, de la Colombie, de l'Équateur, du Panama, du Pérou et du Venezuela. 

Né à Caracas en 1783, il eut comme maître Simon Rodriguez qui l'initia à la lecture de Rousseau et des encyclopédistes. Fils d'aristocrates il fit ses études en Espagne.

C'est en Italie qu'il grimpa le mont Aventino à Rome où il jura de donner la liberté à l'Amérique. Il revint en Amérique puis réalisa, en 1810, un nouveau voyage en Europe où il fut témoin de la faiblesse de l'Espagne face à la France. 

Bolivar était un homme d'une intelligence exceptionnelle, d'une grande clairvoyance pour prévoir le futur de l'Amérique. C'était un homme cultivé et séducteur, il se maria très jeune avec sa cousine Teresa de toro qui mourut très vite d'une fièvre maligne. 

De retour au Venezuela il lutta contre la domination espagnole et était prêt à changer la face de l'Amérique. Alors que les troupes royalistes et patriotes sont en lutte, Bolivar entre triomphalement à Caracas en 1813 où il est proclamé "Libérateur". Mais le but de Bolivar n'était pas atteint; il voulait unir toute l'Amérique du sud. À cette fin il alla rejoindre les troupes du sud pour libérer Lima, berceau du vice-royaume le plus puissant d'Amérique du sud. 

Il passa par Quito où il rencontra le grand amour de sa vie Manuelita Saenz. Peu de temps après la Bolivie atteint l'indépendance, la nouvelle assemblée déclare l'audience de Charcas territoire indépendant des vice-royaumes. Mais Bolivar ne voit pas cela d'un bon oeil; cela s'opposait à son idée d'une Amérique unie. Cependant il finit par se laisser convaincre et accepter la réalité; il accepte également que la république porte son nom: Bolivie.

Il resta quelques temps après avoir laissé une "constitution viagère", puis laissa le maréchal Sucre au pouvoir et retourna en Colombie. Il trouva le pays en pleine guerre  civile (1827) qui aboutira sur la séparation de la Colombie et du Venezuela en 1829. L'audience de Quito quant à elle se constitue en république indépendante. 

Amer de voir comment tournent les choses, Bolivar abandonne le pouvoir en 1830 et se retire sur l'île de Santa Marta où il est informé de l'assassinat de son grand ami et collaborateur Antonio José de Sucre. Fatigué, malade et déçu, il meurt en décembre 1830, à 47 ans. 

____________

Sources:

José de Mesa, Teresa Gisbert: HISTORIA DE BOLIVIA; 4ème édition, Editorial Gisbert, La Paz, 2001

Wikipedia

 
   
   
 

Commentaires - Laisser un commentaire

 
     
 

Pour laisser un commentaire sur cet article,
cliquez ici
 
 
     
     
Découvrez notre boutique d'artisanat bolivien www.caserita.com
 
Participez à la rédaction, partagez vos expériences, photos, infos de Bolivie. Contactez nous
     
Caserita.infoContact
© Caserita Handicraft SRL