Beni (Trinidad)
Intro
À ne pas rater
Plats
Fêtes
Population
Artisanat/Art/Musique
Histoire
Climat/géo
Personnage important
Pour rester informé, saisir votre mail :

     
 
 
Suivre Caserita.com sur Twitter
 
   
Caserita.com sur Facebook
   
Réserve de la Biosphère Station biologique du Béni
     
 

Cette réserve constitue un ensemble d'archipels boisés entourés des savanes et marais des plaines Mojenas.

Elle se caractérise par ses plaines étendues avec peu de différence de relief. La végétation constitue une mosaïque de terres fermes, inondées et marécageuses, de savanes inondables, de marécages de carex ou linaigrette et des lagunes.

Généralités:

Date de création: 1982

Superficie: 135 000 hectares 

(1350 km2)

Altitude: autour de 220 mètres.

Situation: La réserve se trouve au Sud-ouest du département du Béni, sur les provinces de Yacuma et Ballivian. Elle occupe une région de plaines alluviales inondables.

Climat: Chaud et tropical, la température moyenne est de 26 ºC avec de fortes pluies en été. La précipitation moyenne annuelle est de 1900 mm.

Hydrologie: le bassin fluvial le plus important dans la zone est celui du fleuve Maniqui qui prend naissance entre les montagnes de Eva-Eva et Mocetenes et est tributaire du Fleuve Mamoré. Le fleuve Maniqui borde la limite ouest et nord-ouest de la réserve.

This image is Image Number 1437005 at Forestry Images, a source for forest health, natural resources and silviculture images operated by The Bugwood Network at the University of Georgia and the USDA Forest Service.

Flore

815 espèces de plantes ont été enregistrées dans la zone, mais on estime qu'il y en a près de 1500. Les espèces comme le palmier marcheur (Socratea exorrhiza), le geonoma, le mara, le palo maria, le cèdre, le Hura crepitans, le cuchi sont bien présentes dans cette zone..

Faune:

100 espèces de mammifères ont été répertoriés dans cette réserve comme le tatou géant, le jaguar, le cerf des marais et des primates comme le singe araignée et le manechi.

Parmi les oiseaux il y a 470 espèces dont des populations importantes de hérons, des espèces en danger comme le caprimulgus candicans, peu communes, comme la harpie féroce, et d'autres comme le canard créole et le Turdus halpochrous.

Parmi les reptiles; la tortue à taches jaunes, le jacara (lagarto), le caïman noir. Dansla réserve il y a également un projet de gestion des saurien (lézards, iguanes, etc.)

Population: 

La grande partie de la population de cette région est Tsimane, et il existe aussi des paysans et éleveurs. Près de 200 familles Tsimanes vivent dans la réserve et 10 familles de Cambas (habitants des plaines). Dans le nord il y a des Movimas. 

Pratique

À visiter

Il y a plusieurs lagunes très belles et des fleuves sur lesquels on peut pratiquer la navigation et le canotage. Il y a également des villages pittoresques et traditionnels dans la région comme San Ignacio de Moxos

Les sites d'intérêts sont la lagune Normandia où l'on peut voir des espèces comme le caïman noir, le Jacara et une grande diversité d'oiseaux aquatiques. Il y a là également des tours d'observation.

Il y a 5 circuits: la lagune, les tours, les savanes, trapiche et Pascana, qui permettent tous d'apprécier les paysages, les oiseaux et les animaux sauvages dans leurs milieu naturel.

Il est également possible de faire une balade en bateau sur le fleuve Maniqui, d'où l'on peut également observer oiseaux et reptiles en tous genres.

Lors des balades à cheval ou à pied dans les savanes on peut apprécier des bois avec une flore et une faune très particulière. Vous pourrez également apprécier dans la forêt du parc une grande variété de mammifères et d'oiseaux et aussi des exemplaires importants de bois tropicaux.

Activités: excursions, promenades sur des sentier d'interprétation, guidage par des locaux, promenades à cheval, expéditions scientifiques, observation de la faune et la flore. 

Services

A El Porvenir et à San Borjas vous trouverez les services nécessaires: logement, alimentation, marchés et premiers soins. 
A San Borjas vous trouverez, en plus du logement et restaurants, services de transport, internet, essence et téléphone. 

Accès

Le centre des opérations et auberge touristique "El Porvenir" se trouve à 50 km sur la route San Borjas-Trinidad. Elle compte 40 lits. C'est une destination connue pour le tourisme scientifique.

La meilleure époque pour visiter la réserve est de mai à octobre qui sont les mois les plus secs, lors de la saison des pluies l'accessibilité est difficile.

Accès par voie aérienne:
La Paz- San Borjas ou Trinidad (1 h.)
ou San Borjas - El Porvenir (10 min.) 

Voie terrestre:
San Borjas-Porvenir 50 km
La Paz - San Borjas - El Porvenir 468 km.
Trinidad -San Ignocio de Moxos - El Porvenir 170 km. 

Renseignements: 

Estación Biológica Beni, Academia de Ciencias de Bolivia, Av. 16 de Julio No. 1732 Telfs/Fax.: 350612. Casilla 5829 La Paz, Bolivia.

Retour à la liste

 
   
   
 

Commentaires - Laisser un commentaire

 
     
 

Pour laisser un commentaire sur cet article,
cliquez ici
 
 
     
     
Découvrez notre boutique d'artisanat bolivien www.caserita.com
 
Participez à la rédaction, partagez vos expériences, photos, infos de Bolivie. Contactez nous
     
Caserita.infoContact
© Caserita Handicraft SRL