Histoire
Intro
Époque précolombienne (... - 1532)
La période coloniale (1532-1825)
La République (1825 - 1952)
Époque contemporaine (1952-2008)
Personnages importants
Légendes
Pour rester informé, saisir votre mail :

     
 
 
Suivre Caserita.com sur Twitter
 
   
Caserita.com sur Facebook
   
La conquête du Charcas
     
 

La conquête du Collasuyo 

Première expédition: Almagro et le littoral

Almagro fut un important associé de Francisco Pizarro dans la conquête du Pérou, bien que son rôle consista principalement à pourvoir Pizarro en hommes, provisions et bateaux, il ira plusieurs fois secourir directement son partenaire en mauvaise position lors de sa première et de sa deuxième expédition.

Après que l'empire Inca ait été découvert, en 1528, Almagro laisse Pizarro partir seul en Espagne demander au roi de légitimer leurs futures conquêtes, tout en exigeant pour lui d'importants privilèges. Mais il n'obtient pas complètement satisfaction. La méfiance causée par cet épisode sera probablement une des origines de la future brouille entre les deux hommes.

Almagro laisse Pizarro tenter en premier l'invasion du Pérou, en 1531, et s'occupe de réunir une seconde flotte pour l'appuyer. Ses troupes arrivent cependant trop tard pour profiter du butin acquis par la capture du camp d'Atahuallpa, et de la rançon versée pour sa libération, ce qui provoque des mécontentements. Almagro participe néanmoins à la prise de Cuzco. Les deux conquistadores installent leur pouvoir à Cuzco et organisent la capitale à l'espagnole. Plus tard Pizarro fonde la ville des Rois (Lima).

L'empereur d'Espagne, Charles Quint, divise le territoire conquis en deux; le nord, avec 260 lieues fut concédé à Francisco Pizarro sous le nom de Nouvelle Castille et le sud, avec 200 lieues à Almagro sous le nom de Nouvelle Tolède

Les désaccords entre Almagro et Pizarro sur les limites de leurs territoires, et notamment la possession de Cuzco, fit que le Pizarro proposa à Almagro d'aller explorer les terres plus au sud avec son appui matériel. Ce dernier accepta, laissant Cuzco à son partenaire.

Cependant l'expédition menée par Almagro dès 1935, qui explora le territoire actuel de la Bolivie (où ils fondèrent Tupiza et Paria) jusqu'à Salta (nord de l'Argentine) et au nord du Chili ne lui permit pas de découvrir les richesses tant attendues. 

Déçu, il décide de rentrer à Cuzco. Parvenu au désert d'Atacama, il franchit le désert et la région de Tarapacá, et arrive près d'Arequipa en 1537.

Le saviez-vous?

Avec cette expédition Almagro ajouta les terres du littoral aux hautes terres, ce qui fit que, lorsqu'on créa l'audience de Charcas, le littoral fit partie de sa juridiction. 

Almagro, revenant du Chili par la côte, désillusionné et ayant soif de richesses, décida d'attaquer Pizarro qui l'avait floué. S'engagea alors la guerre entre les deux bandes. Francisco donna une bataille décisive à Salinas, dans laquelle Almagro fut fait prisonnier. Ramené à Cuzco il fut jugé et abattu sur la place publique en avril 1538.  

Le fils d'Almagro voulu faire valoir les droits de son père et organisa une deuxième rébellion à Lima qui donna lieu à la mort du Marquis Francisco Pizarro en juin 1541. Contre le nouvel insurgé, le pacificateur Vaca de Castro, auxiliaire des partisans de Pizarro, vaincu Almagro "el Mozo" dans la bataille de Chupas. Diego de Almagro fut exécuté pour rébellion à Cuzco en 1542.

Gonzalo Pizarro Alonso.jpg

Deuxième expédition: les frères Pizarro

Pour éviter plus de désordres, avant de mourir, Francisco Pizarro envoya son frère Gonzalo à la conquête de Charcas et du Collao (collasuyo) qui, depuis l'expédition d'Almagro, restait libre. Gonzalo Pizarro entre en 1538 sur ces terres mais il fut mal accueilli par les indiens; son frère Hernando vint à son secours et le chef de Charcas, Ayaviri dû capituler.

Au même moment, d'autres troupes de Pizarro faisaient leur entrée dans l'orient, mais elles eurent de grandes difficultés. À leur retour elles construisirent la ville de Chuquisaca, aux pieds des monts Churuquella et Sicasica, en 1540. 

Revenir au menu principal

________________________

Sources: 

José de Mesa, Teresa Gisbert, Carlos D. Mesa Gisbert : HISTORIA DE BOLIVIA; 4ème édition, Editorial Gisbert, La Paz, 2001

Wikipédia: Almagro, Pizarro

 
   
   
 

Commentaires - Laisser un commentaire

 
     
 

Pour laisser un commentaire sur cet article,
cliquez ici
 
 
     
     
Découvrez notre boutique d'artisanat bolivien www.caserita.com
 
Participez à la rédaction, partagez vos expériences, photos, infos de Bolivie. Contactez nous
     
Caserita.infoContact
© Caserita Handicraft SRL